Shintoïsme : le Dieu du Riz

Les légendes d’Inari contiennent de nombreuses contradictions : la superstition de ce dieu est difficile à définir à cause, notamment, de la confusion d’idées des adeptes eux-mêmes ainsi que part la variété d’éléments qui ont formé ces légendes. Le culte d’Inari est, au départ, d’origine chinoise, mais a rapidement été confondue avec le culte d’une autre divinité shintoïste avant d’être modifiée et remodelée par les concepts bouddhiques de thaumaturgie (le fait de faire un miracle dans le domaine religieux) et de magie.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑