Blog

Coin Lecture : Ce que chat veut dire

Le comportement de votre chat n'aura plus de secret pour vous ! Sur les conseils avisés du Dr. Yuki Hattori, apprenez à décrypter les mimiques et expressions énigmatiques de votre chat pour enfin comprendre les messages qu'il veut vous transmettre.

Le blanchissement des coraux

Le corail est un animal pluricellulaire de l’embranchement des Cnidaires formé de polypes mesurant seulement quelques millimètres. Un polype est une forme sédentaire coloniale chez le corail (l'anémone de mer, quant à elle, possède un polype solitaire) dont l'extrémité inférieure est conçue pour s'accrocher à une surface. Il est constitué d'un corps cylindrique à double paroi entouré de tentacules et d'une cavité digestive.

Shintoïsme : le Dieu du Riz

Les légendes d’Inari contiennent de nombreuses contradictions : la superstition de ce dieu est difficile à définir à cause, notamment, de la confusion d’idées des adeptes eux-mêmes ainsi que part la variété d’éléments qui ont formé ces légendes. Le culte d’Inari est, au départ, d’origine chinoise, mais a rapidement été confondue avec le culte d’une autre divinité shintoïste avant d’être modifiée et remodelée par les concepts bouddhiques de thaumaturgie (le fait de faire un miracle dans le domaine religieux) et de magie.

Le chat, ce toxicomane

Tout d'abord, il est important de savoir que tous les chats ne réagissent pas systématiquement à la cataire : environ 30% des chats semblent n'y porter aucun intérêt. Ils peuvent même avoir des préférences : certains matous vont être très stimulés par la cataire, mais ne ressentiront rien face à la valériane, par exemple. Cela est dû au fait que l'attirance ou non aux herbes-aux-chats, et plus particulièrement à la népétalactone, est déterminée génétiquement.

Le Vulpes Qiuzhudingi

Vulpes Qiuzhudingi est une espèce éteinte de la famille des canidés vivant il y a 3.60 à 5 millions d'années, à l'époque du Pliocène inférieur, au Tibet et plus précisément vers le bassin du Zanda et de la cordillère du Kunlun. Il serait l'ancêtre du renard arctique moderne (Vulpes Lagopus). Entre 2006 et 2012, des scientifiques découvrent dans le bassin du Zanda trois fossiles de mâchoires inférieures, dont l'une possédait encore des crocs, élément plutôt rare, mais très précieux.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑